Persbericht: Snel publiek debat nodig over heraanleg centrale lanen

  Il est urgent que Bruxelles organise un débat public concernant l'axe qui relie les gares du Nord et du Midi. «La nouvelle majorité bruxelloise est en place depuis six mois: il est donc grand temps qu'elle nous présente quelque chose de concret», dit le BRAL à l'occasion du lancement de sa toute nouvelle publication bilingue 'ParcAnspachPark: des idées pour l’avenir des boulevards centraux à Bruxelles'. Pour le BRAL, le réaménagement des boulevards centraux doit faire partie d'un réseau de zones à mobilité réduite, implanté dans l'ensemble de la Région bruxelloise. Le boulevard Anspach doit, ce faisant, devenir une référence en ce qui concerne l'aménagement de l'espace public. Le BRAL appuie aussi le Pic Nic The Streets du 9 juin et y sera présent.

Au cours de l'été 2012, le BRAL a lancé un appel à idées en vue du réaménagement des boulevards centraux. Seize groupes et concepteurs ont présenté le projet qu'ils avaient développé. Un jury, composé de quatorze personnes et présidé par Bernardo Secchi, urbaniste italien de renom, a élu un vainqueur et tous les projets participants ont fait l'objet d'une exposition. S'en est suivi un vote public et une remise des prix qui a attiré la grande foule. Ces derniers mois, les recommandations du jury ont été peaufinées, il y a eu des rencontres entre concepteurs et habitants du Pentagone et le BRAL a emmené les vainqueurs du concours en visite dans plusieurs cabinets politiques de la Ville de Bruxelles.

Hormis un entretien avec les vainqueurs du concours "ParcAnspach" et un texte qui examine les points communs aux seize projets, cette nouvelle publication rend pour la première fois publiques les recommandations élaborées par le jury. En septembre, ce jury de quatorze membres s'est penché une journée entière sur le futur des boulevards centraux. Au cours des mois qui suivirent, les conclusions de ce débat ont continué à murir par des échanges via courriels. Aujourd'hui le BRAL présente ces conclusions au grand public. Voici quelques-unes de ces recommandations :
* Ce qu'il nous faut, c'est de l’ambition. Anspach doit devenir une référence en matière de réaménagement de l'espace public à Bruxelles;
* Il est indispensable que la ville donne clairement le signal qu'elle veut rendre l'espace public du centre-ville aux Bruxellois;
* Le développement du centre doit prévoir suffisamment de verdurisation de qualité ainsi que de biodiversité;
* On peut libérer de l'espace pour l'horeca et le commerce, mais de manière contrôlée. Pas question de privatiser l'espace public;
* Le trafic de transit doit être complètement banni, non seulement sur les boulevards centraux, mais dans l'entièreté du Pentagone;
* Il faut rapidement organiser un débat public concernant les principes de base et l'entièreté du projet, avec maquettes, groupes de travail et un point Info permanent. Ceci constituera un des mégaprojets de cette législature et il importe que cela vive chez les habitants;
* ...

Le BRAL appelle l'administration bruxelloise à développer rapidement une feuille de route en vue de ce réaménagement. Habitants et usagers doivent y être impliqués au maximum. Toujours selon le BRAL, « la Ville de Bruxelles doit développer une politique des prix musclée, pour éviter que ne flambent les prix des loyers et de l'immobilier suite à la revitalisation du boulevard. Le réaménagement doit constituer un projet social. Tous les Bruxellois doivent pouvoir s'approprier le boulevard, pas seulement les classes aisées. »

Contact :
Piet Van Meerbeek                                                            
Chargé de Mission Evironnement & Participation |  M 0477 26 93 14 |
An Descheemaeker 
coördinatrice                                                                                    
| 13 Place du Samedi – 1000 Bruxelles |
| T 02 217 56 33 |  www.bralvzw.be | www.parcanspach.be