Fabriquer la Ville - Stadsmakers uit BXL en Liège op visite in Montréal

Montréal, Bruxelles, Liège, qu'ont-ils en commun ? Que ce soit au Canada ou en Belgique, les citoyens s'approprient la ville. Ils créent le tissu durable de la ville.  Ils le font souvent dans l'espace public, entre eux, mais ils travaillent aussi en collaboration avec le gouvernement et le secteur privé. Comment ces citadins se lancent-ils ? Comment participent-ils aux urban commons (biens communs urbains) ?

Rencontres éblouissantes avec des Canadiens passionnés

Dix jeunes créatifs - cinq hommes, cinq femmes ; cinq Bruxellois, cinq Liégeois; chacun avec leur propre expertise - ont exploré Montréal, Canada, en juillet 2019. Ce fut une semaine pleine de rencontres éblouissantes avec des Canadiens passionnés. Avec des photos, des portraits et une double interview, nous vous donnons un aperçu inspirant des urban commons sur place.

Les conversations avec les acteurs locaux nous ont permis d'établir des comparaisons avec notre environnement à Bruxelles et à Liège. Dans trois articles, nous réfléchissons à voix haute à la façon dont un tissu urbain peut se développer de manière collective. Comment les citoyens s'approprient-ils les terrains vagues ? Quelles sont leurs relations internes et celles avec le gouvernement ? Qu'est-ce que le concept de biens communs a à voir là-dedans ? Quand est-ce que quelque chose est un bien commun ? Et est-ce que le commons-washing existe ?

Des biens communs urbains comme solution durable

Cette publication fait le point sur le contexte urbain. Les villes subissent aujourd'hui des changements sociaux et écologiques profonds (changement climatique, immigration, inégalités sociales croissantes, etc.) qui nous obligent à réfléchir à la manière dont nous construisons et gérons l'espace urbain. La logique financière et immobilière contemporaine a donné naissance à des formes très diverses de marchandisation de la ville, ce qui a accentué l'isolement des personnes les plus vulnérables. "Votre ville est vendue", un vieux slogan de BRAL, est toujours d'actualité.  Face à cette situation, les citoyens se mobilisent et expérimentent de nouvelles façons de " faire la ville ". Nous pensons que l'essor des biens communs urbains peut être une solution durable pour rendre les villes plus inclusives, plus saines et plus écologiques.

Le BRAL croit qu'un réseau international fort et résilient peut soutenir les projets qui contribuent à une société durable. La visite à Montréal fait suite aux visites du BRAL à Utrecht (2017) et à Berlin (2018). Nous avons également participé à des conférences à Lille et Amsterdam. Vous aimeriez goûter à d'autres initiatives montréalaises ? Jetez un coup d'œil à nos vidéos sur Facebook.

Oui, je veux un exemplaire !

Intéressé par la publication ? Rejoignez le BRAL rapidement en déposant 25 euros sur notre compte BE74 5230 8083 3007 et nous vous enverrons la publication le plus vite que possible.

Contenu :

En extra : un carnet de dessin !

Cette publication a été réalisée grâce à Arnaud Bilande (Periferia), Chloé Mercenier (Sasha - ULB), Alessandra Bruno (Sasha - ULB), Laila El Makmokhi (Toestand, DAR) et Fanny De Smet (Pro Velo), Gilles Delfosse (Atelier CUP), Lucas Deru (Comptoir des ressources créatives, Liège), Pavel Kunysz (UrbAgora), Sigried Kellens (architecte intérieur/urbain, membre de iMAL), Toha De Brant (BRAL). Avec le soutien du Bureau International Jeunesse (BIJ), la commission communautaire flamande (VGC), et la Région de Bruxelles-Capitale.

Source termen: 
Fabriquer la Ville