Good Move: le nouveau Plan Régional de Mobilité est là

La Région présente sa vision mobilité au grand public. Une bien belle vision! Mais trois choses manquent encore : des objectifs mesurables, une priorisation, et des mesures plus directives. Réagir à l’enquête publique est facile, alors n’hésitez pas!

Le nouveau Plan Régional de Mobilité, Good Move, passe en enquête publique du 17 juin au 17 octobre, bonne nouvelle.

  • C’est la première fois que la Région inscrit aussi clairement une vision mobilité qui ne met plus la voiture au centre ! 
  • Autre bonne nouvelle : pour une fois, c’est facile pour tout un chacun de s’emparer du sujet et de réagir à l’enquête, grâce à un formulaire en ligne qui vous aidera à vous situer tant dans une vision de la mobilité que dans les différents volets du plan.

Question vision de mobilité, ça tombe bien, on vient de publier ici un poster infographique (et ludique) vous permettant de construire - à partir d’envies toutes simples du quotidien (je veux une bonne santé, je veux un cadre de vie agréable, ...) - votre liste de mesures politiques indispensables en matière de mobilité. Disponible aussi sur papier chez nous.

  • Troisième bonne nouvelle : une bonne partie des mesures que le BRAL propose se retrouvent dans Good Move !

Le BRAL soutient donc ce plan, comme le feront sans doutes beaucoup de citoyens, prêts au changement. 

Voilà donc pour les bonnes nouvelles. Maintenant venons-en à ce qui doit encore être amélioré. Avant de se réjouir complètement, le BRAL attend que toutes les belles intentions du plan ne restent pas sur papier.

  • Pour être concrètement appliqué dans chaque quartier de la ville et par tous les acteurs qui la font, ce plan manque d’abord d’objectifs clairs, mesurables et ...à commencer par combien de voitures veut-on en moins et pour quelle date.
  • Pour ne pas être un catalogue d’intentions dans lesquelles chacun pourra choisir, il lui manque aussi une priorisation de ses mesures qui met clairement en avant celles qui sont des leviers incontournables.

Exemple : vous tomberez peut-être en lisant le poster infographique sur l’idée d’un péage zonal, mesure que nous promouvons au BRAL pour réduire la pression automobile. Le péage se trouve dans Goodmove, mais il n’est pas mis en avant comme l’une des premières à appliquer, et reste encore trop vague. Pourtant, sans cette mesure levier, l’idée d’apaisement des quartiers qui se trouve au cœur de Good Move ne pourra pas avoir lieu car elle ne peut venir que comme le résultat d’autres mesures.

  • Enfin, nous attendons que Good Move soit plus directif dans l’établissement de principes à suivre par les communes dans leurs nouveaux plans de circulation. Les expériences de Leuven et Gand montrent que saupoudrer une rue à sens unique par ci, une boucle ou une interruption du trafic par là ne peuvent pas suffire. Par contre, bien conçu, un plan de circulation est l’instrument clé pour supprimer le trafic de transit.

En bref, vous l’aurez compris, réagissez à l’enquête jusqu’au 17 octobre sur http://goodmove.brussels.  Le BRAL publiera un avis plus détaillé après l’été.