Monument pour Matongé cherche son nom

Photo: Paula Bouffioux

Matongé a beaucoup à offrir. Plusieurs collectifs érigent donc un monument à Matongé. Ils sont soutenus par le BRAL, représenté par l'irrésistible Kinch.

Tant de personnes, tant de rêves

Le monument célèbre les qualités des habitants de Matongé et leurs rêves pour le quartier. Le monument est le résultat d'une co-création et valorise donc aussi la collaboration entre les habitants, les visiteurs et les commerçants du quartier.

Le monument se compose d'une exposition de photos (photographes:  Paula Bouffioux et Marie Lhoir) intitulée "Matongé, des visages porteurs de rêves", d'une installation vidéo et d'une sculpture. Cela forme un ensemble mobile, réalisé par l’asbl Gilbard. Wabela Mansia (Abel), participant à notre projet à Matongé et ébéniste de formation, aide à réaliser la structure du monument dans l'espace public. La statue est créé par le collectif monument et les artistes Rhode Makoumbou et Marc Somville. La statue symbolise la diversité et les atouts du Matongé.

Le monument sera exposé pendant plusieurs semaines dans la galerie Porte de Namur. Après cela, le monument sera visible autre part dans le quartier.

Le monument n'a pas encore de nom définitif. Aidez-nous à chercher un nom ! Remplissez ici votre suggestion avant mars 2020 !

Avec une grande fête, nous inaugurerons le monument. La date exacte reste encore un secret, mais une chose est sûre : nous vous proposons une ambiance conviviale, du spectacle par les jeunes de Ponts XL et de la musique de Radio Publik (Un nouveau collectif ‘Radio Communautaire Afro-subsaharienne à Bruxelles’ qui est une Webradio citoyenne, participative et indépendante). Il y aura aussi un discours de l'échevin de la Culture d'Ixelles, Ken Ndiaye. Et bien sûr, un bon en-cas et une boisson !

Le monument est l'apothéose du projet Connecteurs, faisant partie du CitizenDev. Ce projet a reçu le soutien d'Innoviris.