Publication "Tour & Taxis"

En 1993, le rideau est tombé sur le centre de douane et de distribution à Tour & Taxis. Conséquence ? Des bâtiments et des terrains inoccupés. Trente hectares vacants à un jet de pierre de la Grand-Place, il y avait de quoi aiguiser les appétits. Les projets pour remplir cet espace vide n’ont donc pas tardé. Soulevant dans leur sillage nombre de contestations. C’est ainsi que BRAL a commencé à s’investir dans ce site de toute beauté.

Dans ce cadre, nous nous sommes souvent rangés aux côtés de groupes de riverains et d’associations urbaines pour lutter contre des projets qui ne tenaient pas suffisamment compte des quartiers avoisinants ou ne respectaient pas ce patrimoine industriel exceptionnel. Mais notre implication s’est aussi exprimée par une contribution constructive à un projet pour l’avenir du site. Une autre démarche qui s’est déroulée en concertation avec les riverains.

Aujourd’hui, le développement de T&T entre dans une nouvelle phase. Après 25 années de discussions, de négociations et de lutte citoyenne, les grandes lignes de son futur développement sont coulées dans un Plan Particulier d’Affectation du Sol (PPAS).

Le moment est donc venu de dresser le bilan. Que renferme précisément ce PPAS ? De quoi sera fait l’avenir de Tour & Taxis ? Sans oublier la question cruciale : 25 années de lutte urbaine ont-elles porté leurs fruits ?

Au risque de lever le suspens : oui, elles ont donné des résultats. Sont-ils suffisants ? Non. Vous en découvrirez davantage à ce sujet dans l’interview de trois riverains qui s’investissent activement dans la plate-forme TouTPubliek. C’est en gardant à l’esprit leurs préoccupations légitimes que nous avons rencontré les hommes capables d’y répondre : le Ministre-Président Rudi Vervoort, responsable politique, et Kris Verhellen, patron d’Extensa et propriétaire du site.

Bonne lecture !

BRAL, automne 2017