Commission de concertation Lebeau-Sablon

340 réactions écrites, un grand nombre de riverains et d’associations : le débat était animé ce mardi à la commission de concertation du très contesté projet Lebeau-Sablon.

Ce fut très instructif grâce aux nombreuses interventions très construites des opposants dont celle du comité Sauve Lebeau Sablon, et nous y avons (ré-)entendu, entre autres choses, ceci :

  • Ce projet -cheval de Troie gigantesque d’un parking gigantesque- se trouve déjà en présence de pas moins de 1500 places de parking dans un rayon de 10 min à pied
  • Ce n’est pas parce que le bâtiment actuel est déjà bien plus haut que ses voisins que le futur doit refaire la même chose et déroger aussi loin des limites de hauteur du RRU. Pour rappel, nous nous trouvons là en zone de verdoiement prioritaire selon le PRDD. Si projet il y a, il serait plus avisé pour le quartier d’alléger/ouvrir la volumétrie existante (sans tout détruire) et valoriser les connexions piétonnes autour de l’immeuble, vers l’Albertine et le Sablon. Une vision d’ensemble et long terme du quartier serait opportune.
  • La géothermie, cette technique permettant de chercher loin sous la terre de la chaleur pour le bâtiment, peut comme dans ce projet peser en faveur d’une démolition-reconstruction car c’est une source importante d’énergie renouvelable à même de compenser le bilan énergétique et qu’elle demande un accès au sol. Ce que les études du RIE ne font pas apparaître, c’est que même une rénovation pourrait permettre de la géothermie !
  • ...Et bien sûr : démolir et reconstruire la quasi entièreté d’un îlot qu’il serait possible de maintenir, c’est aujourd’hui tout simplement anachronique.

L’échevine Ans Persoons a annoncé que la commission de concertation se prononcera a priori fin de semaine prochaine. Le BRAL, Inter-Environnement Bruxelles et l'ARAU soutiennent les riverains et demandent un avis négatif. Affaire à suivre !