ExpAIR: l'air dans votre quartier est-il sain ?

08/09/2023

Avec ExpAIR, les Bruxellois, le BRAL et Bruxelles Environnement continuent de mesurer la qualité de l'air. S’appuyant sur l’aperçu global de la problématique que nous a donné CurieuzenAir, nous optons cette fois-ci pour des mesures ciblées dans les 24 endroits susceptibles d’être parmi les plus pollués de Bruxelles. Pendant une année, ExpAIR y mesurera le dioxyde d'azote (NO2). Ces points de mesure complètent les points de mesure officiels. 

En outre, nous organisons aussi des campagnes de mesure locales. Avec des groupes de citoyen.ne.s, nous objectiverons l’impact de certains changements dans l'espace public dans leur quartier. La qualité de l'air s'améliore-t-elle ? Partout ? Et pourquoi ?

De l’air sain

  • La pollution de l'air est le plus grand risque environnemental pour la santé en Europe. En Belgique, la pollution de l'air est responsable d'environ 6 500 décès prématurés. Source : European Environment Agency (chiffres de 2019) 
  • L'exposition directe au NO2 peut irriter les yeux, le nez, la gorge et les poumons. À plus long terme, le NO2 peut affecter la fonction pulmonaire. 
  • De plus en plus d'études montrent que la pollution de l’air nuit non seulement le système respiratoire, mais qu’elle a également un effet sur les maladies cardiovasculaires et qu'elle augmente le risque du cancer. 
  •  Les personnes souffrantes d'asthme, les personnes âgées et les enfants sont plus à risque de subir les effets du NO2 sur la santé. 
  • Le NO2 est aussi nocif pour l'environnement. Il contribue à la formation d'ozone, de particules fines et à l'acidification des sols et des océans.  
  • Les sources du NO2 sont principalement des processus de combustion, comme dans un moteur d'un véhicule ou dans une chaudière. Annuellement, à Bruxelles, en moyenne 44% de la concentration de NO2 mesurée était liée au trafic routier motorisé (2015-2019). Source : Bruxelles Environnement 

Poursuite de CurieuzenAir 

Avec CurieuzenAir, 3.000 bruxellois ont mesuré le NO2 du 25 septembre au 23 octobre 2021. L’analyse de ces résultats par l’université d’Anvers permettait d’extrapoler vers une valeur moyenne pour l’année. La conclusion ? La bonne nouvelle est que des années de combat se paient. On observait une amélioration de la qualité de l’air à Bruxelles qu’on peut attribuer à l’augmentation de la part modale des piétons et cyclistes, au Low Emission Zone pour le trafic motorisé, aux zones piétonnisés et d’autres changements dans les infrastructures. 

Malheureusement, il n'y a pas que des bonnes nouvelles. Car on n’y est pas encore. La carte montre qu’à pas mal d’endroits à Bruxelles, on ne respecte même pas la norme européenne de 40µg/m³ de concentration de NO2 par an datant de 2008. Entretemps, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise un seuil de 10µg/m³. Seulement 2 % des Bruxellois vivent à un endroit en dessous de ce seuil. Il y a donc encore beaucoup de travail à faire.

Voici la carte de CurieuzenAir : 

 

Afbeelding
kaart-curieuzenair.png

Même si CurieuzenAir nous a apporté beaucoup de réponses, de nombreuses questions sont restées en suspens. Le projet se faisait pendant la crise sanitaire et les confinements. Quid de la pollution de l'air depuis lors ? Quid des impacts des mesures politiques – locales et à l’échelle de la région- plus récents ? Les personnes qui vivent ou travaillent dans les endroits les plus pollués bénéficient-elles entretemps d’une amélioration de la qualité d’air ? De plus, en mesurant en continue pendant toute une année, ExpAir nous permettra de voir s'il y a des différences entre les saisons/mois/... 

Maintenant ExpAIR

 Avec ExpAIR, les Bruxellois, le BRAL et Bruxelles Environnement poursuivent à mesurer la qualité de l'air. 

S’appuyant sur l’aperçu global de la problématique que nous a donné CurieuzenAir, nous optons cette fois-ci pour des mesures ciblées dans les 24 endroits susceptibles d’être parmi les plus pollués. En outre, nous nous engageons aussi dans des campagnes de mesure plus locaux en fonction des changements dans l'espace public. A l’instar de CurieuzenAir, ExpAIR mesurera le NO2, ou le dioxyde d'azote. Ce projet courra pendant un an.

24 points de mesure 

Le BRAL a installé 24 points de mesure à des endroits susceptibles d’être les plus pollués de Bruxelles. Cette fois-ci, ils ne sont pas accrochés aux balcons des citoyens, mais vous les verrez dans l’espace public attachés à des lampadaires ou des poteaux de signalisation. L’installation ressemble à un pot de fleurs renversé sur un bâton ! On peut facilement les reconnaitre, car ils portent aussi le logo d’Expair. À l'intérieur se trouvent les tubes de mesure dont vous vous souvenez peut-être de CurieuzenAir.

 

Afbeelding
2023-vlaamsepoort-expair

Nous avons sélectionné ces points sur base des résultats de CurieuzenAir, de recherches antérieures et de la modélisation de Bruxelles Environnement. Pour ceux qui connaissent les résultats de CurieuzenAir, ça ne viendra pas comme une surprise que de nombreux points se situent dans le centre et une grande partie de Molenbeek. La carte à points de CurieuzenAir a montré une grande disparité dans notre région, entre un centre "rouge-jaune" et une périphérie "bleu-vert". Le plus qu’on s'éloigne du centre, le plus respirable devient l'air. Etant donné que dans cette campagne, on vise à suivre l’évolution dans les points les plus pollués, nous nous sommes donc retrouvés dans le centre et la première couronne. 

Découvrez les 24 points de mesure d’ExpAIR :

 

Afbeelding
ExpAiR meetpunten kaart

 

1000 Bruxelles  1030 Schaerbeek   Ch. de Wavre/Trône  1080 Molenbeek 
Porte de Flandre  Av. Lambermont  1060 Saint-Gilles  Boulevard Louis Mettewie 
Rue d’Arenberg  Rue Brabant  Barrière  Rue Piers 
Rue Dansaert  1200 Woluwe-Saint-Lambert Av. Fonsny  1083 Ganshoren 
Rue Joseph II  Boulevard Brand Whitlock  1070 Anderlecht  Av. Jacques Sermon 
Av. de Cortenbergh  1050 Ixelles  Porte d’Anderlecht   1180 Uccle 
Place Sainctelette   Boulevard Général Jacques  Boulevard Industriel  Av. Brugmann 
1020 Laeken   Ch. de Vleurgat  Av. Josse Leemans  1210 Saint-Josse-ten-Noode  
Rue D. Lefèvre  Av. Toison d’Or    Rue du Méridien 

Les ambassadeurs et ambassadrices

Pour chacun de ces endroits nous recherchons un ambassadeur ou ambassadrice. De nombreux ambassadeurs locaux ont déjà adopté un point de mesure dans leur quartier. Ils et elles seront les premiers à recevoir les résultats du point de mesure. Ces ambassadeurs peuvent dès lors vous informer sur l’état de la qualité de l'air. 

Voici la liste provisoire d'ambassadeurs : 

1000 Bruxelles 

  • Rue d’Arenberg : FARI
  • Rue Dansaert : Brukselbinnenstebuiten 
  • Av. Toison d’Or : Pro Velo
  • Rue Joseph II : European Environmental Bureau (EEB), IDEA Consult
  • Av. de Cortenbergh: European Union Cyclist Group (EUCG) 
  • Place Sainctelette : CAPITAL asbl, comité de quartier Sainctelette  
  • Porte de Flandre : Avansa Citizenne 

1020 Laeken  

  • Rue D. Lefèvre : comité de parents à l’école Sainte-Ursula, Be-Here

1030 Schaerbeek  

  • Av. Lambermont: Bib Sophia
  • Rue Brabant: Wijkpartneriaat de Schakel

1040 Etterbeek 

  • Boulevard Brand Whitlock 

1050 Ixelles 

  • Boulevard Général Jacques : la Ligue des Familles
  • Ch. de Vleurgat : BRUZZ 
  • Ch. de Wavre/Trône : Mundo-B, Pro Velo

1060 Saint-Gilles 

  • Barrière : Centre communautaire Pianofabriek et Union Saint-Gilles 
  • Av. Fonsny: Federation Maison Medicales

1070 Anderlecht 

  • Boulevard Industriel 
  • Av. Josse Leemans: Kidical Mass
  • Porte d’Anderlecht : Inter-Environnement Bruxelles (IEB) 

1080 Molenbeek 

  • Boulevard Louis Mettewie: Tienerschool 
  • Rue Piers : Maison de quartier Bonnevie, Foyer vzw

1083 Ganshoren 

  • Avenue Jacques Sermon 

1180 Uccle 

  • Av. Brugmann 

1210 Saint-Josse-ten-Noode  

  • Rue du Méridien : ToekomstATELIERdelAvenir (TADA), Centre communautaire Ten Noey, Sima asbl

Mesures locales 

Outre le réseau de mesure secondaire que nous mettrons en place, nous nous engagerons également dans une véritable science citoyenne au niveau local. Dans plusieurs quartiers, nous mettrons en place des mini-enquêtes avec un groupe d'habitants.

Ensemble, ce groupe décidera où nous effectuerons les mesures et pendant combien de temps. Ces trajectoires participatives sont un complément intéressant qui nous permet, par exemple, de mesurer l'impact de (petites) interventions dans les espaces publics. 

Restez à l'écoute ! 

Pendant un an, vous pourrez suivre les résultats d’ExpAIR.  

  • Suivez les résultats via l’ambassadeur qui a adopté un point de mesure dans votre quartier. Il ou elle en parlera selon sa propre manière. 
  •  Découvrez les résultats des 24 points sur www.bral.brussels/fr/expair.  

Parlez-en autour de vous ! 

Toi aussi, tu peux distribuer les nouvelles d’ExpAIR ! Laissez les gens autour de vous savoir que nous mesurons la qualité de l’air à Bruxelles aux points les plus polluées. Et que les résultats se trouveront sur www.bral.brussels/fr/expair!  

Connaissez-vous des citoyens actifs, des organisations sympathiques ou des commerçants engagés qui souhaiteraient devenir ambassadeurs de l'un de ces points ? Faites-le nous savoir à l'adresse expair@bral.brussels.  

Le projet vous intéresse? Vous avez des questions?  Contactez Zoë ou Eva via expair@bral.brussels ou 02 217 56 33 ! 

Lisez aussi