Last call Good Move

Les citoyens et les associations bruxellois.es peuvent renverser le paradigme du tout-à-la-voiture avec Good Move, le nouveau Plan Régional de Mobilité. Soutenons la Région pour faire ce grand pas en avant. 

Dernier appel à réagir à l’enquête publique Good Move ! Good Move, c’est le nouveau Plan Régional de Mobilité (PRM). Il déterminera les choix que notre administration régionale de mobilité fera ces 10 prochaines années. Et BRAL s’en rejouit. Car les mesures proposées se partagent le grand mérite de renverser le paradigme du tout-à-la-voiture. Les principes “green”, “social”, “pleasant”, “healthy”, “performant”, “safe” et “efficient” structurent le plan et propulsent la vision d’une ville habitable à échelle humaine, où l’usage de la voiture fait plus de place à celui des transports publics, du vélo et de la marche à pied. 

Good Move, un grand pas en avant

Le plan parfait alors ? Bien sûr que non. Mais ce plan contient en germe toutes les mesures que nous souhaitons voir appliquer en matière de mobilité. Nous vous appelons à le soutenir en réagissant à l’enquête, afin qu’il soit approuvé sans attendre (on connaît malheureusement la longue histoire du PRDD). Un accord de gouvernement aussi progressiste ne se reproduira peut-être pas deux fois, c’est dès maintenant que le gouvernement doit avancer sur sa mise en oeuvre.

Améliorations opérationnelles nécessaires

BRAL a lu et analysé le PRM. Certains points doivent y être mieux mis en avant pour le rendre opérationnel. Voici, selon nous, les arguments à absolument soutenir :

  1. Le paradigme novateur de Good Move - apaiser le trafic dans les quartiers - ne se fera pas sans certaines mesures qui sont des leviers indispensables. Celles-ci doivent être mises en avant comme telles, notamment en termes de timing et de budget : la tarification routière, la co-construction de plans communaux de mobilité et un accompagnement renforcé des communes.
  2. Une priorité absolue doit être donnée à la tarification routière. Elle est présente dans Good Move mais de manière trop floue et accessoire. Elle doit être mise en place au plus vite et selon les principes d’un péage zonal, mieux adapté au contexte urbain. L'accord de coalition mentionne déjà une introduction possible d’un péage zonal. Nous demandons que Good Move confirme maintenant qu'il s'agit effectivement du meilleur instrument pour rendre Bruxelles saine, sûre et vivable. 
  3. Comment le trafic de transit doit être éliminé de nos quartiers ? Good Move prévoit un maillage de quartiers à mettre à l’abri du trafic de transit. Ces mailles sont trop petites et pas assez strictes en termes des mise-en-oeuvre. Comme on le voit ailleurs en Belgique et à l’étranger, seules de grandes mailles qui reportent le trafic vers les grands axes principaux ("Auto PLUS") seront à même de réduire le nombre de voitures. Des règles trop peu strictes ne pourraient garantir une mise-en-oeuvre effective par toutes les communes.
  4. Goodmove propose de réduire les parkings en voiries (de 265 000 à 205 000). Mais la politique de stationnement doit être plus stricte pour viser non seulement une réduction de ces parkings en voirie, mais aussi une réduction du nombre total des stationnements (700 000 aujourd’hui!) dans et hors voirie afin de décourager les déplacements en voiture. En effet, il est démontré que plus on offre des parkings, plus il y aura de trafic. 

>>>L’enquête publique du projet de PRM est ouverte sur le site de Bruxelles Mobilité jusqu’au 17 octobre : https://goodmove.brussels/fr/

Vous aussi, collectif, citoyen, association bruxelloise, faites entendre votre voix !

Après un rapide questionnaire sur vos habitudes de mobilité, des cases sont prévues pour écrire votre avis. Si cela vous parle, n’hésitez pas à y copier nos arguments.

Marie Couteaux
Tim Cassiers