Mais oui mais oui Paris ! Chapitre 3 : un nouveau Plan Climat

Paris brille avec ses mesures pour le climat et le développement durable. Alors que le Ministre en charge de la Transition élabore notre Plan Climat à Bruxelles, voici un petit reportage sur celui de Paris dont nous avons pu prendre connaissance lors de notre voyage en février. 

De grandes ambitions et une belle transversalité

Tout d’abord, le plan doit une part de sa crédibilité à la grande transversalité dont il a bénéficié entre les administrations. Paris est arrivé à formuler une vision forte dont nous savons, ici, qu’elle ne peut émerger sans une collaboration rapprochée entre les divers services et secteurs d’activité -liés à la mobilité, à l’urbanisme, à l’énergie, à la biodiversité ou au logement, par exemple. Chacune des actions et chacun des plans de ces services sont subordonnés au Plan Climat, avec des exigences ambitieuses. Les Zones d’Aménagement Concerté (les “ZACs”,  lisez aussi le chapitre 1 de notre trilogie sur Paris), cet outil phare de la politique d’aménagement, sont par exemple considérées par la Mairie de Paris comme des “vitrines” pour la mise en oeuvre du Plan Climat. Si seulement nos PADs Bruxellois pouvaient en faire autant !

Des objectifs clairs par secteur d’activité

Le Plan Climat guide Paris vers la neutralité carbone en 2050 avec des objectifs exprimés pour chacun de ces secteur d’activité, ce qui n’est pas le cas pour Bruxelles et qui permettrait pourtant à chacun d’entre eux de communiquer clairement sur ce qu’il doit atteindre tout en faisant le lien avec la contribution des autres secteurs. Le travail de communication graphique, non négligeable à Paris, facilite aussi les choses.

Les avions et émissions délocalisées aussi dans le calcul

Autre atout, les émissions de ces secteurs sont rassemblées en une empreinte carbone comprenant les émissions directes et “indirectes” de gaz à effet de serre, c’est à dire même les émissions hors Paris. On pense à celles des avions ou de la production alimentaire liées à la consommation des parisiens par exemple.

Et de quoi rêver sur bien d’autres domaines

On notera aussi la mise en place d’une large consultation citoyenne, l’implication d’entreprises, et parmi les objectifs celui d’atteindre 40% du territoire en surfaces perméables végétalisées d’ici 2050, l’ajout de 20 000 arbres et 50 nouvelles zones humides d’ici 2030, l’ouverture au public d’au moins 300 îlots et d’un parcours de fraîcheur d'ici 2030 (cela fait un îlot de fraîcheur à moins de 7 minutes de chaque habitant), l’utilisation de 100% d’énergies renouvelables en 2050, et d’enterrer définitivement le diesel (d’ici 2024) et l’essence (d’ici 2030) dans une ville “100% cyclable”. Lisez aussi notre précédent compte-rendu “Ça bouge à Paris !?”.

Oui mais comment ?

Tant d’ambitions n’ont bien sûr pas manqué d’éveiller l’admiration, la curiosité et les questions de notre délégation Bruxelloise. Comment mettra-t-on toutes ces bonnes idées en œuvre ?

Par exemple, concernant la production d’énergie. Dans une vision de mobilité où l’électrique aura une place et alors que la France dépend majoritairement du nucléaire aujourd’hui, quelles seraient les implications concrètes et financières de cette transition énergétique? 

Qui va suivre ?

Concernant la participation, un nombre important de citoyens et collectifs ont été rencontrés avant la validation des objectifs. 

Le “plus dur” nous semble cependant encore à venir. Sensibiliser, inviter et aider tous les parisiens -citoyens, élus, entreprises et administrations- à contribuer à l’effort collectif que représente le changement radical d’habitudes impliqué par le plan n’est pas une bagatelle. Il s’agira pour les pouvoirs publics de dresser transversalement un plan d’actions garni d’indicateurs et d’évaluer avec transparence le travail en cours des acteurs.

Mais oui mais oui, et puis ?

De retour chez nous, une nouvelle législature s’entame aujourd’hui à Paris. Nous sommes très curieux de la suite que les parisiens -citoyens, élus, entreprises et administrations donc- donneront à cet ambitieux plan !