Mémorandum RBC 2024-2029 - 4. Démocratie urbaine

12/07/2023

Le renforcement de la démocratie urbaine est essentiel pour l'avenir de notre ville. Si les citoyens participent aussi aux discussions, les politiques seront plus en phase avec leurs besoins. Lorsque davantage de voix sont entendues dans le débat public et la politique, elles apportent des idées et des propositions plus créatives et plus inclusives.

Trop souvent, cependant, la participation et l'implication des citoyens se font encore à l'improviste, les Bruxellois étant interrogés sur leurs points de vue au cours de brèves « séances post-it ». La participation réelle fait défaut parce que les séances ne sont pas clairement annoncées et que le résultat est souvent déjà prédéterminé. La démocratie n'est donc pas évidente, il faut constamment chercher ce qui fonctionne et s'efforcer de faire mieux. Les conflits sont inévitables ; ils sont une partie essentielle de la ville.  

La démocratie urbaine comporte de nombreux niveaux, impliquant un grand nombre de procédures et d'institutions. Nous présentons ici un certain nombre de questions relatives à la manière dont les Bruxellois ont leur mot à dire dans la politique urbaine sur les sujets qui tiennent à cœur au BRAL : la planification et la rénovation urbaine, la mobilité, l'environnement et le climat. 

  1. La multiplicité des voix et l'action collective sont essentielles à une démocratie urbaine saine. Le Gouvernement apprécie et renforce le travail de la société civile bruxelloise dans son ensemble. Pour ce faire, il est nécessaire d'assurer la continuité du financement de la société civile. En particulier, nous attirons l'attention sur la société civile travaillant sur la planification urbaine et l'urbanisme, pour laquelle il n'y a pas eu de financement structurel depuis des années. Le Gouvernement utilise le cadre d'accréditation existant (ordonnance de 2008)1 pour permettre aux organisations de demander un financement.  
     
  2. L'élaboration et la mise en œuvre des politiques nécessitent une collaboration et la cocréation avec l'ensemble de la société civile bruxelloise. Il existe de nombreuses organisations qui ont une connaissance approfondie du domaine et qui ont des années d'expérience dans le travail social et socioculturel collectif. Elles voient les opportunités et les talents dans les quartiers de Bruxelles et savent où se trouvent les obstacles potentiels. Le Gouvernement développe des stratégies sur l'énergie, la rénovation, la mobilité, le climat,... en collaboration avec ces organisations.  La cocréation commence au début de la période d’application de la stratégie et n'est pas seulement invoquée pour réexaminer les décisions prises à mi-parcours du processus décisionnel. 
     

  3. Les conseils consultatifs sont depuis longtemps une plateforme où diverses organisations représentatives informent les Gouvernements. Des conseils consultatifs forts sont également synonymes de recommandations avisées pour le Gouvernement, ce qui lui permet d'élaborer de meilleures politiques. Le Gouvernement tient compte des recommandations et envoie une réponse motivée aux conseils consultatifs afin de préciser ce qu'il advient de celles-ci. 
     

  4. La Région a besoin d'un point d'information où tous les Bruxellois peuvent se rendre pour obtenir des informations sur le développement urbain à Bruxelles face au changement climatique. Aujourd'hui, toutes les informations sont encore trop dispersées entre les différentes institutions, ou restent dissimulées dans des documents complexes. C'est pourquoi le Gouvernement a mandaté la création de Monitoring.Brussels, un observatoire urbain pour collecter des informations sur Bruxelles et les rendre accessibles. Sur la base d'un dialogue avec le réseau bruxellois de chercheurs, d'experts, de la société civile, des administrations, etc., il détermine quelles sont les données essentielles à cet effet et comment elles peuvent être mises à jour régulièrement.

 

 

Contenu Mémorandum RBC 2024-2029

1. Environnement & climat

2. Mobilité

3. Urbanisme

4. Démocratie urbaine

 

Lisez aussi

  • Afbeelding
    Move'Hub
    L'urbanisme

    Move'Hub ne mène nulle part !

    Après un deuxième passage en Commission de concertation le jeudi 13 juin, le projet Move Hub a été légèrement amendé. Toutefois, le projet est en complète dérogation avec le RRU. On peut aussi affirmer que Move'Hub ne va pas dans le bon sens par rapport aux enjeux sociaux et environnementaux.

  • Afbeelding
    Black box van de stedenbouw 1
    L'urbanisme

    Compte rendu de notre soirée de discussion sur la « black box » de l'urbanisme bruxellois

    Il n’est pas aisé de savoir ce qui se trame derrière la vie administrative d’un (grand) projet urbanistique. Nous estimions important de rentrer en dialogue avec les personnes s’y connaissant le mieux. C'est pourquoi le BRAL, en collaboration avec l'IEB, a organisé une soirée d'information et de discussion sur le sujet le 15 mai.

  • Afbeelding
    CCN gebouw
    L'urbanisme

    Crash-test pour l'Urban Ruling dans le quartier Nord

    Le quartier Nord est, depuis des décennies, le terrain de jeu des acteurs immobiliers bruxellois menant de vastes opérations immobilières spéculatives. Pas étonnant donc qu’on y retrouve les premières expérimentations « grandeur nature » pour l’Urban Ruling.